Sélectionner une page

10 CHOSES À SAVOIR SUR LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE

Régulièrement, l’Etat augmente les taxes sur le tabac et cela provoque systématiquement un tollé chez les fumeurs de cigarettes et les buralistes. Heureusement, il y a quelques années, la cigarette électronique a commencé à apparaître dans des magasins spécialisés ainsi que sur le web. Aujourd’hui, les e-cigarettes ont acquis une immense popularité, vous pouvez même en voir à chaque coin de rue.

Mais, que savez-vous sur les e-cigarettes ? Il se trouve que beaucoup de personnes, les fumeurs comme les non-fumeurs sont un peu perdus quand le sujet très populaire de la cigarette électronique est abordé. C’est pourquoi, nous avons décidé de dresser une liste de faits à connaitre à propos de l’e-cigarette pour couper court à quelques énormités entendues et lues ici ou là.

Voici donc, dix choses à savoir sur l’e cigarette :

1. Les e-cigarettes ne contiennent pas de tabac et ne produisent pas de monoxyde de carbone : c’est vrai, contrairement à de vraies cigarettes; leurs homologues électroniques ne contiennent pas de tabac et ne vous mettent pas en relation étroite avec l’extrêmement dangereux monoxyde de carbone. En fait, il n’y a même pas de fumée. Alors, qu’est-ce que vous inhalez ? De la vapeur; d’où le nouveau mot utilisé pour définir l’action de « fumer » une ecigarette : vapoter.

2. Le liquide à l’intérieur d’une cigarette electronique est un mélange pouvant contenant de la nicotine : en effet, du modèle lowcost jusqu’à la meilleure e-cigarette, elles fonctionnent toutes avec un mélange liquide à l’intérieur qui se voit transformé en vapeur. Certaines d’entre elles fonctionnent avec des cartouches pré remplies que vous remplacez relativement souvent, mais la plupart d’entre elles ont besoin d’être rechargées manuellement avec une petite bouteille de liquide : la recharge de e liquide.

3. Pratiquement tous les e-liquides sont disponibles avec différents niveaux de nicotine (entre zéro et vingt milligrammes de nicotine par millilitre de liquide) : ceci est la raison pour laquelle tant de personnes disent que vapoter les a aidés à arrêter totalement de fumer en réduisant progressivement la présence de nicotine dans leurs e liquides. Cela permet à une personne de garder la gestuelle du fumeur (un problème totalement oublié par les outils de sevrage conventionnels) tout en recevant de moins en moins de nicotine.

4. Avant 2015, le secteur de la cigarette électronique n’avait aucune norme qui lui était propre : bien que l’état français et l’union européenne réglementent à peu près tout ce qui existe, il a fallu attendre 2015 avec les normes AFNOR (facultatives) et  2016 avec la TPD (directive sur les produits du tabac – obligatoire) pour mettre un peu d’ordre dans ce domaine, même si certaines décisions ne semblent pas totalement cohérentes avec les impératifs de santé publique.

5. La plupart des e-cigarettes sont réutilisables : aujourd’hui, pratiquement toutes les ecigarettes sont équipées d’une batterie facilement rechargeable. Cela signifie que tant que vous gardez la batterie chargée, votre e cigarette va continuer à fonctionner. L’autonomie de la batterie diffère selon les modèles, mais certaines des plus performantes sont utilisables jusqu’à quelques jours ou même une semaine avant de devoir êtres rechargées. Le facteur rechargeable est une des raisons qui fait que le vapotage est une alternative au tabac économique.

6. La cigarette electronique revient moins cher : les fumeurs qui fument un paquet par jour dépensent plus de 2500 € par an. Vapoter une ecigarette revient à environ la moitié de ce prix par an pour un ancien fumeur de cette catégorie. Avec un coût initial qui varie entre 25 et 100 euros pour un kit de démarrage, auquel il faut ajouter le coût des résistances de rechange ainsi que le prix des flacons de e-liquide (où un seul dure plus longtemps qu’un paquet entier de cigarettes tout en coûtant moins cher) cela permet effectivement de faire des économies.

7. Elles peuvent être vapoté presque partout : c’est un peu moins vrai avec les nouvelles lois mais comme les e cigarettes ne produisent pas de fumée ni d’odeurs aussi désagréables et persistantes que celles des produits du tabac, elles ne sont pas réglementés de la même façon.

https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A10371

8. Les dangers liés au tabagisme passif sont inexistants : la cigarette électronique ne contient ni ne produit les substances fortement toxiques des cigarettes ordinaires, comme le monoxyde de carbone ou le polonium, et parce que les substances contenues dans les vapeurs expirées sont en dessous des limites définies par les normes liées à la qualité de l’air, le risque lié au vapotage passif n’existe pas.

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26243705

9. Elles sont nettement moins dangereuses pour votre santé : s’il est faux d’affirmer que la cigarette électronique est totalement inoffensive (il n’y a rien de mieux que l’air non vicié pour vos poumons), les dernières études scientifiques ont montré qu’elle était 95% moins nocive que la cigarette de tabac.

http://www.sciencesetavenir.fr/sante/20150819.OBS4377/cigarette-electronique-95-moins-nocive-que-le-tabac.html

10. Elles sont toujours un produit destiné aux personnes majeures : c’est peut être une erreur dans la mesure ou les fumeurs mineurs sont une réalité et qu’il est établi que la théorie du passage de l’électro-cigarette au tabac est n’est pas pertinente.